Emmanuelle Calvé

À propos

Nom

Emmanuelle Calvé

Membre depuis

5 ans

Coordonnées

emmanuellecalve@gmail.com
514 273-9894

Site internet

emmanuellecalve.com

Type de membres

Artistes

Description

EMMANUELLE CALVÉ fait sa formation en arts visuels avant de se diriger vers la danse contemporaine (Université Concordia, 2006). Créatrice multidisciplinaire et exploratrice de la nature humaine, elle est constamment à la recherche de nouvelles rencontres et de nouvelles possibilités pour partager la danse et la création.

La marionnette et les arts visuels occupent une place privilégiée dans sa recherche chorégraphique depuis 2006. Ces formes artistiques lui permettent d’explorer différents codes de narrativité et de créer de nouveaux liens pour enrichir la danse.

Elle s’unit régulièrement à différents artistes ; marionnettistes, scénographes, comédiens, poètes, musiciens et plasticiens, pour concevoir des spectacles multidisciplinaires et développer des projets communautaires qui laissent une trace inspirante dans la société. Elle aime en outre baigner dans l’immense bassin d’histoires et de contes qui racontent la vie avec les yeux de l’âme. Avec poésie, elle met en lumière les grands thèmes, traversées et étapes naturelles de transformation qui touchent tout le monde.

Spectacle en tournée:

EMMAC Terre marine est un spectacle conçu par Emmanuelle Calvé, qui relie la danse contemporaine et l’art de la marionnette. Lors de ses recherches pour cette création empreinte de poésie et de théâtralité, la chorégraphe a trouvé inspiration dans le conte inuit La femme squelette, tiré du livre Femmes qui courent avec loups de Clarissa Pinkola Estés. Ponctué de textes écrits et narrés par Richard Desjardins et bercé par une composition originale de Jorane, EMMAC Terre marine évoque l’histoire d’une jeune fille plongée dans l’océan suite au décès de son père et remontée à la surface après plusieurs années par un pêcheur. C’est à travers les images féériques que le récit s’élabore, soulevant sur son passage la question des différentes mues et traversées qu’engendrent les cycles naturels de la vie et de la mort. Dans une atmosphère épurée et nordique, EMMAC Terre marine met en scène des rapports inusités entre le mouvement du corps- marionnette et celui de la danse-théâtre. À la fois danseurs et marionnettistes, les interprètes prennent les formes et incarnent divers personnages, allant de l’humain, à l’animal, jusqu’aux créatures fantastiques. La danse et la manipulation sur scène de marionnettes, toutes conçues par la chorégraphe, se conjuguent ainsi en un spectacle narratif et métaphorique.
Disponible en français, espagnol et anglais
Grand public

PRODUCTEUR: Danse-Cité (Montréal)
Interprétation : Emmanuelle Calvé, Jody Hegel et Jean-François Légaré
Direction artistique, conception des marionnettes et adaptation du conte : Emmanuelle Calvé
Texte et narration: Richard Desjardins
Musique : Jorane
Scénographie : Richard Lacroix
Construction des marionnettes : Jean Cummings
Conseillère à la dramaturgie : Martine Beaulne
Conception des éclairages : Karine Gauthier

Calendrier 2017:

Maison Théâtre: 22 au 26 novembre 2017

Calendrier 2015-2016:

Mexique: 12 au 23 octobre 2015
Les Gros Becss: 17-22 novembre 2015
Sept-îles: 19 mars 2016
Baie – Comeau: 21 mars 2016
Rimouski:23 mars 2016
Iles de la madeleine: 26 mars 2016
Gaspé: 29 mars

Calendrier 2014-2015:

L’Arrière-Scène: 18-19-20 janvier 2015
Théâtre Rouge: 5 au 15 mars 2014

 

EMMAC Terre marine est une œuvre réussie, qui transcende la frontière des genres. Émouvante et philosophique, la pièce se pose comme un miroir poétique de la quête existentielle humaine, et saura résonner autant chez les adolescents que les adultes.

– Iris Gagnon-Paradis, La Presse, mars 2014

Quelques instants de beauté dans un monde qui en a bien besoin, quelques minutes de poésie pour oublier le brouhaha stérile : EMMAC Terre marine est un spectacle qui fait du bien à l’âme. « Un trésor n’existe que si quelqu’un le cherche. »Ne cherchez plus, il est là.

– Michelle Chanonat, RevueJeu.org, mars 2014

Productions

Depuis 2007, Emmanuelle Calvé a signé les spectacles suivants : Ayah (Studio 303, 2007), Lampe intérieure (Tangente et Vue sur la Relève, 2007), La Selva au temps des cerises (Gesù, 2008), Peau d’Or, sors de l’Ombre (Tangente et Parcours Danse, 2010 ; Maisons de la culture Mont-Royal, Frontenac et Côte-des-Neiges, 2011). EMMAC Terre Marine en collaboration avec Danse Cité – Texte et narration: Richard Desjardins, composition originale: Jorane. (Dans le cadre du Festival Les Trois Jours de Casteliers et Théâtre Rouge du Conservatoire de Montréal, 2014; L’Arrière Scène, 2015; Le Festival International Cervantino Mexique, 2015 ; Théâtre des Gros Becs en co-diffusion avec La Rotonde, 2015 et ROSEQ, 2016, La Maison Théâtre, 2017).

En tant que chorégraphe et interprète, elle a participé à des évènements du Cirque du Soleil (Canada et Russie) et de l’OSM. Elle a aussi été interprète pour les chorégraphes Lucie Grégoire, Michael Montanaro et la compagnie Les Chemins Errants. Elle a tout récemment collaboré avec Le Théâtre à l’Envers pour sensibiliser les jeunes filles de la maison d’Haïti à l’hypersexualisation.

Les périodes de recherche occupent une grande place dans sa démarche ; elle a d’ailleurs obtenu plusieurs résidences depuis 2008, notamment au Gesù, au MAI (Montréal, arts interculturels), à la Place des Arts, à l’Espace Marie Chouinard, à Banff et à Circuit-Est centre chorégraphique.

Percevant l’art et la création comme des outils essentiels au développement de chacun et de la société, Emmanuelle Calvé s’investit beaucoup depuis 2006 auprès des femmes et enfants victimes de violence, jeunes décrocheurs et personnes âgées : elle développe et offre des ateliers dans plusieurs centres d’hébergement. Elle a mis sur pied deux ateliers de création pour les jeunes, Les enfants du Corbeau et Raconte en Corps qu’elle propose dans le cadre du programme La culture à l’école. Elle élabore également des projets multidisciplinaires qui encouragent la liberté d’expression auprès de certaines communautés autochtones du Québec dont celle de Wendake. Promouvoir l’art en valorisant les contacts humains, le respect du corps, l’espoir, l’enchantement et l’unité entre le corps et la nature fait partie de son enseignement.

Parallèlement à ses projets de danse, elle précise sa signature en tant qu’artiste peintre.