Amélie Poirier

À propos

Personne contact

Amélie Poirier

Nom

Amélie Poirier

Membre depuis

2020

Coordonnées

Quelque part entre Montréal (QC) et Lille (FR).

ameliepoirier.ballet@gmail.com

Site internet

http://www.nouveauxballets.fr

Page Facebook

http://www.facebook.com/nouveauxballets

Type de membres

Artistes

Type de travail

Transmission et enseignement, Création – dramaturgie, écriture, direction artistique, Manipulation et interprétation

Description

Créatrice pluridisciplinaire, Amélie Poirier s’initie à la danse classique avant de se tourner vers la danse contemporaine au cours de différents stages et formations. En parallèle, elle suit des études d’art dramatique au Conservatoire de Lille en France et est diplômée d’un Master 2 dont la recherche porte sur la formation des marionnettistes en occident. Dans ce cadre, elle se rend dans plusieurs formations pour marionnettistes aux USA, à Montréal, en République Tchèque, en Finlande etc. En 2011 elle interprète et participe à la conception du solo La Jeune fille et la morve, mis en scène par Mathieu Jedrazak. Ce spectacle inclassable est diffusé dans des lieux labellisés en France, au Festival OFF d’Avignon dans le cadre d’une sélection régionale, en Belgique et au Québec : à la Chapelle : scènes contemporaines de Montréal et au Festival Folie Culture à Québec. Ce solo, lui permet d’être rapidement identifiée dans la région dont elle est originaire : le Nord de la France. Depuis 2012, elle bénéficie ainsi de plusieurs aides à l’émergence et à la recherche de la DRAC Hauts-de-France (ministère de la culture en décentralisé) en lien avec des structures labellisées (Le Phénix : Scène Nationale de Valenciennes, le Centre National de Développement Chorégraphique le Gymnase à Roubaix, le Théâtre du Nord/ Centre Dramatique National de Lille-Tourcoing). En outre, elle est sélectionnée par la DRAC  (ministère de la culture en décentralisé) pour participer en 2012 à un laboratoire de recherche pluridisciplinaire avec le chorégraphe Christian Rizzo, nourrissant ainsi son intérêt pour la recherche.
En juin 2012, elle est finaliste du concours Danse élargie au Théâtre de la Ville à Paris.
Sa rencontre avec Patricia Kuypers et Kirstie Simpson est fondatrice dans sa conception de l’improvisation en relation avec des matériaux et des architectures. Son approche plus récente de la danse butô auprès de Minako Seki à Berlin et de Maki Wanatabe puis du BMC, la plonge dans une recherche organique, ouvrant un espace sur notre intériorité, connectée à l’espace environnant.
Désireuse de faire se rencontrer sur scène corps, objets et matières, Amélie Poirier se forme à la marionnette contemporaine à l’Ecole Supérieure Nationale des arts de la Marionnette de Charleville-Mézières (2008-2009), et plus récemment au sein du DESS en Théâtre de Marionnette Contemporain à l’UQAM à Montréal. Actuellement, elle axe sa recherche autour de la relation corps, mouvement, matière et cherche à transposer dans la relation à l’objet, des protocoles issus du contact-improvisation, du BMC et de la danse butô.
Elle fait par ailleurs partie des chorégraphes sélectionné.e.s pour la 3ème édition du programme Prototype à l’Abbaye de Royaumont (2015-2016). Sous la direction du chorégraphe Hervé Robbe, elle y est invitée à questionner la notion de citation comme paradigme à la création chorégraphique.
En 2018, elle est lauréate de la bourse à l’écriture chorégraphique de la Fondation SACD-Beaumarchais pour la pièce jeune public DADAAA.
Elle mène également une recherche orientée autour des arts visuels en écho aux spectacles qu’elle crée. Dans ce cadre, elle réalise des films documentaires ou des installations vidéo qu’elle conçoit en binôme avec la réalisatrice Justine Pluvinage et plus récemment avec la compositrice Léonore Mercier, toutes deux issues du Fresnoy : Studio National des Arts Contemporains. Cette dernière a d’ailleurs été invitée à diffuser l’une de ses créations à la SAT de Montréal.
Après avoir pratiqué le chant pendant plusieurs années et s’être formée en musique électro-acoustique avec le groupe Art Zoyd à Valenciennes, elle développe le projet SCOOOOOTCH ! (2 ans et + / création 2021) et renoue pleinement avec la dimension électroacoustique de sa démarche.
Amélie Poirier est artiste associée au Théâtre des Ilets /Centre Dramatique National de Montluçon-Auvergne dirigé par Carole Thibaut. 

Productions

> SCOOOOOTCH ! (mai 2021 à Montréal et octobre 2021 en France) 2 ans et +. Co-production : les Nouveaux Ballets du Nord-Pas de Calais (FR) & Synthèse Additive (QC).

> DADAAA (mars 2019) 2 ans et +. Création au TJP/ Centre Dramatique National de Strasbourg. Près de 100 dates programmées depuis sa création dont dans des festivals internationaux (IN du FMTM de Charleville-Mézières, Krokus Festival en Belgique, Festival Petits et Grands à Nantes, Festival d’Avignon etc.).

 

 

Spectacles disponibles

> SCOOOOOTCH ! 2 ans et +, à partir de mai 2021.

> DADAAA version DUO, 2 ans et +.

https://nouveauxballets.fr/spectacles-2/dadaaa-1.html