Les fondamentaux du jeu masqué – outils de jeu pour marionnettistes

par 13 décembre 2017
Formation nommée Les fondamentaux du jeu masqué donnée par le formateur Hugo Bélanger

Volet multiégional*
Dates : du 4 au 7 décembre 2017
Durée : 24 heures, 4 jours
Coût : 138 $
Nombre de participants : 12
Lieu : La Cenne
Formateur: Hugo Bélanger

 

Les objectifs:

Objectif général :

Permettre aux marionnettistes de découvrir des techniques de jeu transposables dans leurs activités professionnelles.

Objectifs secondaires :

  • Fournir des techniques de jeu efficaces et concrètes;
  • Outiller les marionnettistes afin qu’ils puissent découvrir des ancrages intérieurs pour développer un personnage dramatique vrai et convaincant;
  • Permettre aux marionnettistes de transposer leurs apprentissages du jeu masqué à la manipulation de marionnettes ;
  • Favoriser la polyvalence des marionnettistes afin d’accroitre leur employabilité.

 

 La formation : 

Cette formation permettra un voyage à travers l’art du masque et ses fondamentaux. Les participants toucheront à différents types de masques : masque neutre, masque larvaire, masque d’objet et masque homo erectus.

Ce stage portera ensuite sur le masque comme créateur de personnages.  La précision du corps et la recherche d’un jeu vrai où le corps est pleinement habité à travers une « naissance de masque » incitera le participant à plonger au cœur du jeu masqué et de sa grande humanité.

 

Bloc 1 : Le corps et l’espace

Segmentation du corps, travail sur l’écoute, le chœur, l’équilibre de plateau. Le corps comme outil de précision et de création.

Bloc 2 : Les masques d’éveil : Le masque neutre

Exploration du masque neutre. Travail sur la précision et la force d’évocation. Dessiner le corps dans l’espace.

Bloc 3 : Les masques d’éveil : Homo erectus

Le masque Homo erectus plonge celui qui le porte dans un monde près de l’enfance où tout est à découvrir. Recherche d’un jeu du temps présent et de la vérité.

Bloc 4 : Le masque larvaire et le masque d’objet

Voyage au cœur du masque organique et fantastique, les masques larvaires et les masques d’objet décloisonnent le corps et le quotidien pour plonger l’interprète dans un monde où tout est possible, un monde à réinventer. Poésie et étrangeté au menu.

Bloc 5 : Cordes et masques imposés

Que ce soit dans un exercice où le corps du participant choisira son masque ou dans celui où le masque invitera le participant à se transformer pour lui, ce bloc explorera différentes méthodes pour amorcer un travail de création de personnages, masqués ou non.

Blocs 6 : Naissances de masque

Exercice fascinant où chaque participant se retrouve complètement transformé par un masque. Une véritable rencontre avec le personnage, avec sa vérité, son potentiel tragique et comique. Le masque comme révélateur d’humanité.

Bloc 7: Rencontre du masque et de la marionnette

Le stage se terminera par une rencontre entre deux êtres pas si lointains : le masque et la marionnette. Des personnages issus de deux mondes similaires seront appelés à se découvrir et à partager leurs sensibilités communes.

 

Le formateur :

Metteur en scène, auteur, adaptateur, pédagogue et directeur artistique de Tout à Trac depuis 1998, Hugo Bélanger explore l’imaginaire au théâtre grâce à un travail sur le jeu masqué, le conte et la marionnette. Il a créé plusieurs spectacles dans lesquelles des personnages marionnettiques sont le plus souvent présents. L’Oiseau vert, commedia dell’arte…, MÜNCHHAUSEN, les machineries de l’imaginaire et La princesse Turandot sont trois spectacles récipiendaires de nombreux prix dont un Masque en 2006. Alice au pays des merveilles et Pinocchio, deux spectacles de la compagnie destinés au jeune public, sont présentement en tournée à travers le Canada, les États-Unis, l’Asie et le Moyen-Orient.

Hugo Bélanger a enseigné dans plusieurs écoles professionnelles, dont l’École nationale de théâtre du Canada, l’École de théâtre du CÉGEP de Saint-Hyacinthe, les Conservatoires d’art dramatique de Montréal et de Québec et l’École nationale de cirque. Il donne également des formations de jeu masqué destinées aux acteurs et circassiens professionnels sous la gouverne de Tout à Trac ou d’autres organismes comme le regroupement national des arts du cirque En Piste, L’École de cirque de Québec, Le Théâtre Denise-Pelletier, Le Théâtre de L’Opsis, Les Muses et le Tennessee Performing Arts Center de Nashville.

À la demande du Cirque du Soleil, il fait la mise en scène du spectacle d’ouverture du Pavillon du Canada lors de l’Exposition universelle de Shanghai, en 2010. En 2012, il a fait, pour l’Orchestre Symphonique de Montréal, la mise en scène de Beethoven habite à l’étage, un spectacle musical présenté à la Maison Symphonique. En 2014, il fait ses débuts à l’Opéra de Montréal avec la mise en scène de Hansel et Gretel ainsi qu’au Théâtre Jean-Duceppe où il monte la pièce Peter and Alice. Toujours chez Duceppe, il fait la mise en scène d’Harold et Maude en 2017.

Le dernier spectacle de sa compagnie, Le Tour du monde en 80 jours, a été créé sur la scène du Théâtre du Nouveau Monde en 2015. Le spectacle a été récipiendaire de 3 prix Gascon-Roux dont celui de la meilleure mise en scène.

 

Formation multirégionale intensive de 4 jours. Les participants de l’extérieur de la région où se tient la formation (plus de 50 km) peuvent obtenir le remboursement de leurs frais de transport et de séjour. Places limitées, renseignez-vous!

**Les candidats doivent d’abord remplir le formulaire afin de vérifier leur admissibilité avec l’AQM. L’inscription est ensuite confirmée à réception du paiement. La politique de remboursement et d’annulation d’une inscription est disponible en ligne. Informations complémentaires : 514-522-1919, communications@aqm.ca

Les stages de formation continue de l’AQM sont rendus possibles grâce au soutien financier d’Emploi-Québec. Ces formations s’adressent aux artistes professionnels pratiquant au Québec. Les étudiants à temps plein et les non-résidents ne sont pas admissibles (critères établis par Emploi-Québec)

X
X