Les fondamentaux de la marionnette: les principes de la manipulation

Dates et horaire: Lundi 18 au jeudi 21 novembre, 10h à 17h
Durée : 24 heures
Coût : 120 $
Nombre de participants : 12
Lieu : Maison internationale des arts de la marionnette, 30 avenue Saint-Just, Outremont, Québec, H2V 1X8
Formateur: Pierre Robitaille

La formation Les fondamentaux de la marionnette : les principes de la manipulation apprendra aux participants les techniques de base pour manipuler différents types de marionnettes dont les techniques suivantes : à gaine, de table de différentes tailles, le théâtre d’objets et la manipulation de matières. Plusieurs exercices de manipulation commentés et du travail d’apprentissage par saynètes seront proposés pour explorer :
– La maîtrise du mouvement ;
– La réalité du mouvement et d’une émotion ;
– La vérité du jeu ;
– Le regard de la marionnette ;
– Les gestes de base ;
– Les différentes actions et déplacements avec la marionnette ;
– Comment exprimer des émotions, des réactions avec la marionnette ;
– Le développement du personnage ;
– Le travail d’équipe à deux personnes et plus avec une seule marionnette ;
– Le travail d’équipe avec deux ou plusieurs marionnettes en interaction.

La formation sera divisée en huit blocs de trois heures chacun afin d’approfondir les fondements de la manipulation. Chacun des exercices travaillés sera présenté devant le reste du groupe pour en faire ressortir les éléments positifs et pour que les participants puissent assimiler les notions enseignées en regardant attentivement le travail de tous.

1er bloc : La marche

Après avoir présenté le déroulement de la formation aux participants, Pierre Robitaille proposera un premier exercice fondamental : faire marcher une marionnette.

2e bloc : Les bases de la manipulation

Le deuxième bloc abordera les bases de la manipulation : la respiration, les différentes démarches d’une marionnette, le focus, la position du manipulateur et sa relation avec la marionnette, etc.

3e et 4e bloc : La manipulation en solo et à plusieurs

La deuxième journée du stage sera consacrée à la manipulation en solo, à deux, à trois et à quatre. La notion du meneur dans la manipulation de marionnettes sera amplement abordée.

5e bloc et 6e bloc : La manipulation d’objets et de matière

Le cinquième bloc sera consacré à la manipulation d’objets et le sixième à la manipulation de différentes matières (tissus, papier, pantins minute, etc.). Pierre abordera la notion de focus appliquée à des objets du quotidien afin de leur donner une présence marionnettique et de les projeter dans le jeu.

7e et 8e bloc : Préparation et présentation finale

Au septième bloc, les participants formeront des équipes afin de créer une courte scène abordant les notions étudiées pendant le stage. Le travail de tous sera présenté devant les stagiaires et un public composé de leurs proches lors du huitième bloc.

Crédit photo: Denis Baribault

 

Le formateur: Pierre Robitaille

pierre_robitaille_photo.pngPierre Robitaille est-il une marionnette de lui-même ? Il est si inextricablement associé à elle depuis plus de 35 ans ; il a prêté vie à ses pantins et ses fantoches sur toutes les scènes : le cirque, la danse, la télévision, les arts visuels, le théâtre ont reçu la visite de ses personnages parfois résolument grotesques et bigarrés, parfois délicats et tout en finesse mais toujours porteurs de joie et d’une profonde humanité. Chantre de la marionnette pour adultes depuis toujours et avec sa compagnie Pupulus Mordicus née en 1995, c’est aussi un collaborateur de L’Ubus théâtre depuis sa fondation.

Il est créateur des marionnettes du Périple, de L’Écrit de cette dernière compagnie ainsi que de celles de Jacques et son maître, de Cabaret Gainsbourg et de Méphisto-Méliès de Pupulus Mordicus de même que celles de La face Cachée de la lune de Robert Lepage, entre autres. Comédien-manipulateur, concepteur de marionnettes, idéateur de spectacle, formateur bref rien ne l’arrête pour servir sa compagne articulée…

Récipiendaire de nombreux prix et ayant participé à de nombreuses productions marquantes, il a sans nul doute, changé le paysage de la marionnette pour adultes au Canada-Français en ayant contribué à la présence maintenant affirmée de celle-ci dans le paysage théâtral d’ici.

Il a conçu le tableau « Machineries » pour le parcours Où tu vas quand tu dors en marchant… ? du Carrefour international de théâtre de Québec, éditions 2015 et 2016. Un allégorie post-industrielle inspirée des œuvres de 1984 de Georges Orwell et Métropolis de Fritz Lang, pour ensuite se frotter aux univers de Georges Méliès et Don Quichotte de la Mancha. Il vient de co-signer avec Jasmine Dubé, du Théâtre Bouches Décousues, la mise en scène de Lascaux ; conte poétique « rupestre » … Et l’été dernier, il s’est frotté à l’univers du Land-art en créant une sculpture-marionnette géante confectionnée de branchage et suspendue sous un pont. Un événement poético-théâtral a souligné son installation. Manipulée pendant trois mois par le vent et le courant de la rivière, le Meunier se repose maintenant dans la forêt derrière son moulin…

X
X