La physicalité de l’objet et le corps invisible

Formatrice : Olivia Faye Lathuillière
Dates : Lundi 3 au jeudi 6 octobre 2022, 9h30 à 16h
Durée : 20 heures
Lieu : Maison internationale des arts de la marionnette (MIAM), 30, avenue Saint-Just, Montréal, Québec, H2V 1X8

Nombre de participants : 12
Niveau** : Tous les niveaux
Coût : 130 $

Plan de cours

La physicalité de l’objet et le corps invisible s’adresse d’abord principalement aux marionnettistes de la relève et aguerris souhaitant acquérir des méthodes de travail liées à la manipulation, à la création et à l’interprétation en théâtre d’objet. Cette formation intéressera aussi les artistes de disciplines connexes provenant du milieu théâtral, de la danse et de la performance intéressés par l’expérimentation des matériaux en scène.

Cette formation, enseignée par Olivia Faye Lathuillière, se déroulera principalement autour de séances de travail physique d’exploration et de réflexions communes. Certains exposés théoriques entrecoupés d’ateliers de travail seront également proposés. Cette formation se concentre sur l’analyse du mouvement, la relation physique à l’espace vide-plein, la relation corps-espace-objet comme élément chorégraphique, à travers le rythme de l’objet et son détournement.

L’entraînement physique est fondamental pour l’approche du « corps invisible ». Il s’appuie sur une combinaison de plusieurs techniques allant du mouvement somatique aux techniques héritées de Jacques Lecoq, telles que le masque neutre et le mime, techniques de poids, d’observations et d’expérimentations mais aussi d’observations tirées de l’objet dans l’art contemporain.

TECHNIQUES PHYSIQUES

  • Les BASES du mime et du masque : leurs relations à la manipulation de l’objet, utilisation de la technique de masque neutre dans la manipulation d’objet et la découpe du mouvement ;
  • LES POINTS FIXES, illusion et focus ;
  • Le CONTACT, le toucher, l’Espace vide et la vision périphérique.

L’ESPACE VIDE comme objet ou partenaire de jeu,

  • Travail physique avec l’espace vide.
  • Exploration physique autour du mouvement. L’Espace comme base de jeu.
  • Travailler l’espace autour de l’objet.

DE L’ESPACE VIDE À L’OBJET VIVANT

  • L’OBJET PSYCHOPOMPE –
  • L’objet nous bouge
  • Le grand détournement de l’objet ;

COMPOSITION

  • Techniques de création
  • Laisser s’exprimer la matière
  • La mise en lumière, et focus rythmique.
  • Discussion, réactions et échange sur les projets personnels

Objectifs principaux

« La projection du mouvement dans l’objet, dans l’espace et au-delà du corps, son impact vibratoire sur le monde, est ce [qu’elle] nomme : le corps invisible. » sont les sujets d’appui fondamentaux de la démarche qu’Olivia Faye Lathuillière développe depuis plusieurs années.

Par conséquent, le travail en atelier consistera à donner naissance à ce corps invisible et ainsi, l’utiliser comme base chorégraphique dans le processus de création.

La physicalité de l’objet et le corps invisible se concentrera sur l’analyse du rapport du corps à l’objet et à l’espace, tout en travaillant le mouvement, la gestuelle et le rythme.

Objectifs secondaires

À l’issue de cette formation, les participants seront en mesure de :

  1. Mieux saisir et évaluer le rapport somatique à l’objet
  2. Appliquer les techniques de préparation physique et émotionnelle dans le travail avec l’objet
  3. Appliquer les techniques de base du mime et du masque dans la manipulation d’objets
  4. Travailler physiquement avec l’espace vide

La formatrice

Olivia Faye Lathuillière

Crédit : Amanda Faith Maddock

Artiste plasticienne, performeuse, marionnettiste et cinéaste, Olivia Faye Lathuillière réalise des installations et sculptures sonores pour progressivement en arriver à la mise scène.

Diplômée de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier (France) et de l’École Internationale de Théâtre Lassaad de Bruxelles (Belgique), où elle a été formée par Norman Taylor et Lassaad Saïdi, elle centre sa démarche sur la relation intime du corps à l’environnement. Cela l’amène à jongler entre diverses formes représentatives allant de l’installation et la performance immersive en passant par la vidéo et la photographie. Son travail a été présentée à l’international en festivals et en galeries (OFFTA, Casteliers, Mutek (QC), Musée d’Art Contemporain d’Allicante (SP), Manipulate festival, Tobacco Factory Theatre (UK), La Mama Expérimental theatre (NYC), Aggregate Space Gallery (USA),…).

En 2016, elle fonde EQUIVOC, une compagnie de création en arts contemporains et installation chorégraphique basée à Montréal.

Olivia a récemment réalisé le film expérimental de fiction Fenix, dont la sortie est prévue pour 2022-23. Elle développe actuellement Déliquescence Cosmique, une pièce sonore interactive qui expérimente le fluide en mouvement et ses forces gravitationnelles.

X
X