Formation du patron à la fabrication donnée par Marie-Pierre Simard

Du patron à la fabrication

par |

Volet multirégional*
Dates et horaire: 12 au 15 novembre 2018, 9h à 16h
Durée : 24 heures, 4 jours consécutifs
Coût : 138 $
Nombre de participants : 12
Lieu : La Maison internationale des arts de la marionnette (MIAM), 30 avenue Saint-Just, Outremont
Formatrice: Marie-Pierre Simard

 

Dans le travail de conception et de fabrication, le passage du croquis à la marionnette n’est pas toujours évident pour les créateurs. Que ce soit dans la sélection des différents matériaux pour la fabrication du corps, des membres du personnage ou dans le choix des tissus permettant les différents mouvements d’une marionnette, plusieurs bases et méthodes concernant le patronage sont essentielles à connaître.

La première partie du stage sera consacrée à la présentation et à l’étude de techniques simples de patron pour la fabrication de marionnettes. Marie-Pierre enseignera aux participants les méthodes de patronage adaptées aux différents matériaux utilisés lors de la fabrication de marionnettes en apportant un regard analytique suivant les formes et les volumes. Une portion de ce bloc explorera aussi les multiples propriétés des tissus et leurs effets sur le mouvement dans la manipulation de marionnette.

Par la suite, les participants devront, réaliser plusieurs patrons en fonction des lignes directrices de Marie-Pierre. L’objectif de ce bloc est de travailler un large éventail de possibilités afin d’apprendre les bases du patronage des marionnettes les plus répandues et d’approcher le costume comme partie intégrante de la silhouette et du mouvement du personnage.

La dernière partie de la formation consistera en une session de travail où chacun des participants réalisera, à partir des patrons achevés lors du bloc précédent et des matériaux mis à leur disposition, un prototype de marionnette et de ses vêtements. Avec l’aide de Marie-Pierre, ils tâcheront d’accomplir le passage de la deuxième dimension– le patron, à la troisième dimension – la marionnette.

 

La formatrice : Marie-Pierre Simard

Marie-Pierre Simard, formatrice pour la formation du patron à la fabrication offerte par l'AQMPremière diplômée canadienne de l’École Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette (ESNAM) à Charleville-Mézières en France, il y a plus de 20 ans, Marie-Pierre Simard a une infinie fascination pour tous les aspects de ce médium universel et intemporel. Son besoin de chercher et de créer par le biais de la ligne, du volume, de la couleur, du mouvement et de l’interprétation a trouvé un terrain de jeu idéal dans la marionnette. Son parcours, qui va de la table à dessin à la scène en passant par l’atelier, l’amène à collaborer au sein de compagnies chevronnées, auprès de troupes émergentes et en milieu scolaire du primaire à l’université où elle transmet ses connaissances et sa passion.

Dans sa pratique, Marie-Pierre Simard a collaboré avec plusieurs compagnies phares en marionnette au Québec comme conceptrice, manipulatrice, scénographe et/ou metteure en scène dont le Théâtre de Deux Mains, le Théâtre de l’Avant-Pays, le Théâtre de l’Œil et le Théâtre Incliné pour ne nommer que ceux-ci. Elle a aussi conceptualisé et fabriqué des marionnettes pour la télévision pour Prière de ne pas envoyer de fleurs et Le théâtre de Marianne, produit par l’ONF. De plus, Marie-Pierre Simard enseigne ponctuellement à l’UQAM comme chargée de cours en Initiation à la marionnette en plus de donner plusieurs formations pour le compte du Théâtre de l’Œil et autres instances en marionnettes.

 

Formation multirégionale. Les participants de l’extérieur de la région où se tient la formation (plus de 50 km) peuvent obtenir le remboursement de leurs frais de transport et de séjour. Places limitées, renseignez-vous!

**Les candidats doivent d’abord remplir un formulaire d’inscription et l’envoyer à communications@aqm.ca afin de vérifier leur admissibilité avec l’AQM. L’inscription est ensuite confirmée à réception du paiement. La politique de remboursement et d’annulation d’une inscription est disponible en ligne.

Les stages de formation continue de l’AQM sont rendus possibles grâce au soutien financier d’Emploi-Québec. Ces formations s’adressent aux artistes professionnels pratiquant au Québec. Les étudiants à temps plein et les non-résidents ne sont pas admissibles (critères établis par Emploi-Québec).

Informations complémentaires : 514-522-1919, communications@aqm.ca

Formation de l'AQM La marionnette à fils: un instrument à cordes dont le formateur est Christophe Croëz du Teatro Golondrino

La marionnette à fils: un instrument à cordes

par |

Volet Régional*
Dates et horaire: 22-23 août 2018 de 9:30 à 17:30 et le 24 août 2018 de 13:00 à 17:00
Durée : 18 heures, 3 jours
Coût : 108 $
Nombre de participants : 12
Lieu : La Cenne, 7755 boul. Saint-Laurent, suite 300
Formateur: Christophe Croëz, Teatro Golondrino

 

Exerçant la technique du fils depuis 17 ans, le Teatro Golondrino propose un atelier destiné aux marionnettistes expérimentés voulant connaître les bases de la manipulation de marionnettes à fils, une discipline peu enseignée qui se révèle être un des outils les plus complets pour appréhender les différents arts de la marionnette. La marionnette à fils : un instrument à corde enseignera aux participants des techniques concrètes pour améliorer leur compréhension de cet art et leur permette d’assimiler des atouts précis dans la pratique de leur métier.

Pour les besoins de la formation, le Teatro Golondrino mettra à la disposition des participants plusieurs marionnettes à fils. Les stagiaires en ayant une à leur disposition seront invités à l’apporter lors du stage.

Afin de favoriser les apprentissages des participants et de favoriser les acquis, la formation sera divisée en quatre blocs distincts :

 

Bloc 1 : Le pantin articulé et sa commande

Le premier bloc abordera les notions techniques de la marionnette à fils. Christophe Croës énoncera dans un exposé les caractéristiques ainsi que les mécanismes utilisés pour faire bouger les pantins articulés.

 

Bloc 2 : Le corps de la marionnette à fils et son accordage

Dans ce second bloc, Christophe abordera les aspects du corps des marionnettes à fils et l’influence de l’accordage sur le caractère du pantin. Suivra une explication des différentes positions que les pantins peuvent arborer.

 

Bloc 3 : Décomposition et mise en œuvre du mouvement

Les stagiaires seront amenés à évaluer la mobilité des pantins articulés en les décomposant étape par étape, fil par fil. Ils analyseront au travers de ce troisième bloc et avec l’aide de Christophe, chacun des fils reliés à chacun des membres des marionnettes afin de mettre en œuvre le mouvement de manière fluide et juste.

 

Bloc 4 : Les manipulations fondamentales

Chaque type de pantin connaît ses enjeux particuliers et c’est pourquoi, dans ce dernier bloc, Christophe abordera les manipulations fondamentales liés aux marionnettes à fils : l’encrage, la respiration, les assises et le déplacement.

 

Le formateur : Christophe Croës, Teatro Golondrino

Créé en 2002 par Christophe Croës et Malena Villarino, le Theatre Golondrino, indépendant et saltimbanque, est né de l’envie de défendre l’imaginaire et la poésie à travers des spectacles pour tout le monde dans tout le monde. Partageant ses spectacles dans les rues et les festivals en y racontant des histoires, par le simple mouvement des marionnettes et leur interaction imaginaire avec le public. Des histoires simples influencées par la vie moderne et transposées dans un univers rétro suggérant la bande dessinée et le cinéma d’animation.

La compagnie a établi son atelier à Buenos Aires pendant 4 ans avant de rejoindre la France et l’Europe en 2006, partageant ses spectacles dans les rues et les festivals en racontant des histoires par le simple mouvement des Marionnettes et leur interaction imaginaire avec le public. Des histoires influencées par la vie moderne et transposées dans un univers rétro, inspiré de la Bande Dessinée et du Cinéma d’Animation.

 

 

*Les candidats doivent d’abord remplir un formulaire d’inscription et l’envoyer à communications@aqm.ca afin de vérifier leur admissibilité avec l’AQM. L’inscription est ensuite confirmée à réception du paiement. La politique de remboursement et d’annulation d’une inscription est disponible en ligne.

Les stages de formation continue de l’AQM sont rendus possibles grâce au soutien financier d’Emploi-Québec. Ces formations s’adressent aux artistes professionnels pratiquant au Québec. Les étudiants à temps plein et les non-résidents ne sont pas admissibles (critères établis par Emploi-Québec).

Informations complémentaires : 514-522-1919, communications@aqm.ca

formation-programmation-neurolinguistique-PNL-Claude-Lapointe

La programmation neurolinguistique

par |

Volet Régional*
Dates et horaire: 24 mai 2018 : 18h à 21h, 25 mai: 9h à 16h et 1er juin de 9h à 16
Durée : 15 heures, 3 jours
Coût : 83.40 $
Nombre de participants : 12
Lieu : Espace libre
Formatrice: Claude Lapointe

 

LA FORMATION:

La programmation neurolinguistique (PNL), développée en Californie durant les années 1970, est l’étude de l’expérience subjective et une étude de l’excellence humaine orientée vers des solutions. C’est une méthode interactive qui aide à analyser et à structurer une pratique artistique ou organisationnelle. Elle se base sur l’utilisation d’outils de communication facilitant toute démarche professionnelle consciente permettant d’identifier, de mieux gérer et de mettre en valeur les potentialités latentes des artistes.

De plus en plus reconnue et appliquée dans de nombreux domaines tels que l’art, l’éducation, le sport, la santé, le marketing et la gestion d’entreprises, cette formation permettra aux marionnettistes et aux artistes de définir leurs objectifs professionnels tout en tenant compte de leur situation et de leurs attentes, dans le respect de leurs personnalités, de leurs méthodes de travail, de leurs budgets et de leurs échéanciers.

La méthode d’accompagnement en PNL propose donc aux artistes une grille applicable à tous les secteurs concernés par les multiples fonctions qu’ils exercent : la communication, la recherche de contrats, l’administration, la production, le travail de création, la fabrication, la manipulation, l’écriture, le jeu d’acteur, les répétitions, etc.

Cette formation est un excellent moyen pour les artistes de faire le point sur leur carrière actuelle et d’ouvrir des pistes de réflexion sur leurs objectifs futurs ainsi que les moyens de les réaliser.

 

1er bloc : Avant le début de la formation

Il sera demandé aux participants — dans un appel téléphonique avec Claude Lapointe, la formatrice, avant le début du stage — d’indiquer leurs attentes, afin que la formation soit adaptée à leurs demandes et à leurs besoins du moment. En effet, l’une des principales forces de la PNL est de se moduler en fonction des défis de chacun des participants. Elle vise à rendre les gens autonomes puisque les outils se transposent à différents niveaux dans leur vie professionnelle.

 

2e bloc : Jeudi 24 mai 2018 de 18 h 00 à 21 h 00

Le deuxième bloc, après une brève présentation de la formatrice et de la PNL, mettra en lumière les objectifs des participants à la formation. Une première approche par les icônes, faisant appel à la créativité et à l’imaginaire de chacun, facilitera cette première session.

 

3e bloc : Vendredi 25 mai de 9 h 00 à 12 h 00

Ce module permettra la découverte des niveaux logiques de chacun des participants (l’environnement, le comportement, les capacités, les croyances, l’identité, etc.). Claude remettra une grille d’analyse aux stagiaires permettant de déceler les forces et les problématiques d’une situation donnée. Celle-ci offrira des pistes vers des solutions. Une exploration et des ancrages dans l’espace de travail faciliteront la compréhension précise et l’intégration cognitive de cette grille et de son utilisation ultérieure.

 

4e bloc : Vendredi 25 mai de 13 h 00 à 16 h 00

La découverte et l’exploration des positions perceptuelles (soi, l’autre, l’observateur)  et de leur utilisation dans la conception d’une œuvre, d’un personnage, d’une publicité, ou de tout autre objet seront explorées dans ce quatrième bloc.

 

5e bloc : Vendredi 1er juin de 9 h 00 à 12 h 00

Le cinquième bloc offrira une présentation des métaprogrammes — la motivation, les choix, un tri primaire, la relation au temps, etc. — actifs dans chacune de nos actions ou réactions. Les exercices et les applications permettront de mieux se connaître, de mieux comprendre les autres, nos personnages et de faciliter la communication.

 

6e bloc : Vendredi 1er juin de 13 h à 16 h 00

Le dernier module servira à compléter les informations reçues, à approfondir les échanges. Des exercices à remporter chez soi pour l’application future d’alternatives aux exercices appris lors de la formation seront donnés.

 

LA FORMATRICE :

Claude Lapointe est une formatrice, stratégiste et coach pour artistes et gens d’affaires. Formée au Québec et en Californie par les créateurs de la PNL, elle est consultante et formatrice depuis 30 ans. Fondatrice de STRATÉGIES 19, entreprise de formation professionnelle en programmation neurolinguistique et ses applications, elle est devenue maître dans son domaine et travaille essentiellement auprès d’une clientèle de musiciens, d’acteurs et de marionnettistes. Claude propose des consultations, des formations pour formateurs, des créations d’ateliers sur mesure, ainsi que de la recherche et du développement d’outils de communication orientés vers les solutions. Sa passion pour son métier et pour la marionnette la pousse à préparer un article sur les résultats spécifiques de la mise en contact de deux univers de la communication : la PNL et l’art de la marionnette, qu’elle écrit à partir des entrevues que Romuald Collinet (La Pendue), Laurent Fraunié (Label Brut), Isabelle Payant (Théâtre des Petites Âmes) et Marcelle Hudon lui ont accordées. Elle est également auteure de courtes formes présentées dans le cadre de Casteliers. Formée à l’université d’Ottawa où elle obtient un baccalauréat en théâtre spécialisé dans la mise en scène, Claude Lapointe travaille régulièrement avec des groupes multidisciplinaires. Elle est dotée d’un grand sens artistique lui permettant de cerner et de comprendre les problématiques spécifiques aux créateurs.

 

**Les candidats doivent d’abord remplir le formulaire afin de vérifier leur admissibilité avec l’AQM. L’inscription est ensuite confirmée à réception du paiement. La politique de remboursement et d’annulation d’une inscription est disponible en ligne. Informations complémentaires : 514-522-1919, communications@aqm.ca

Les stages de formation continue de l’AQM sont rendus possibles grâce au soutien financier d’Emploi-Québec. Ces formations s’adressent aux artistes professionnels pratiquant au Québec. Les étudiants à temps plein et les non-résidents ne sont pas admissibles (critères établis par Emploi-Québec).

Formation Le silence sur la scène offerte par l'AQM et donnée par le formateur Igor Ovadis

Le silence sur la scène: dramaturgie sans paroles

par |

Volet multiégional*
Dates : 19 au 22 avril 2018
Durée : 25 heures
Coût : 142 $
Nombre de participants : 10
Lieu : À déterminer
Formateur: Igor Ovadis

LA FORMATION:

Dans les spectacles de marionnettes, la parole n’est pas toujours nécessaire pour faire évoluer une histoire. Souvent, la présence et les mouvements des objets marionnettiques sont éminemment évocateurs et peuvent raconter une fable complète sans le concours de la parole.

Ayant comme point de départ le silence, Igor Ovadis base son travail exploratoire sur la relation des corps en présence. Il propose de faire surgir le conflit en mettant en relation les interprètes et en ouvrant la porte au dialogue intérieur, à ce qui se passe rythmiquement ou en terme de tension entre les personnages. L’action physique et l’absence de paroles sont donc les bases d’exploration qui sous-tendent la formation Le silence sur la scène : dramaturgie sans paroles.

Pour insuffler la vie à la marionnette, il faut d’abord l’insuffler en soi-même. Pour charger la marionnette d’une certaine énergie, il faut d’abord se charger d’elle. C’est pourquoi l’exploration d’une écriture dramatique sans paroles passera tout d’abord par l’expérience concrète de l’interprète. En effet, ce dernier sera d’abord amené, par le biais d’improvisations dirigées, à expérimenter l’essence du conflit dramatique. En groupe, les participants imaginerons des personnages saisis dans une situation inventée dans laquelle ils ne pourront ou voudront pas parler.

Stanislavski est le père du jeu moderne. La formation tournera autour de son système, une méthode de provocation : provoquer la vie, la relation, le conflit, les tensions, les désirs et les émotions par des actions physiques pour faire émerger la vérité scénique. Igor Ovadis nomme d’ailleurs cette méthode le « célèbre système inconnu », puisque ses critiques, ainsi que ses adeptes ne sont, en général, pas au courant de ce qu’il est vraiment.

Selon Stanislavski, pour que le texte et les émotions soient justes, ils doivent d’abord doivent naître d’une façon inattendue. Cette naissance passe par les actions physiques et la relation entre les interprètes : le sous-texte, la partie invisible de l’iceberg.  Plus le sous-texte est riche et nuancé, plus il permet de livrer des émotions justes et senties.

Par différents types d’improvisation, les participants seront amenés à trouver les chemins qui permettent la naissance d’une situation. La position d’observateur leur donnera par ailleurs l’occasion de prendre la position de l’auteur et de saisir en quoi un conflit est suffisamment fort pour fonder les bases d’une dramaturgie.

Ainsi, les principes explorés en tant qu’interprètes pourront être transposés, des suites de la formation, au jeu marionnettique. Les « corps » des marionnettes porteront alors le conflit, les tensions, les désirs, les respirations et les relations.

 

Objectif général :

Expérimenter une écriture dramatique sans paroles basée sur la notion de conflit, les actions physiques et le « dialogue intérieur ».

 

Objectifs secondaires:

  • Développer une sensibilité à ce qui se passe réellement sur la scène;
  • Vivre une expérience sensible du jeu dramatique (relation, tension juste, naissance de l’émotion);
  • Transposer les apprentissages faits en tant qu’acteur à la marionnette;
  • Outiller les marionnettistes afin qu’ils puissent découvrir des ancrages concrets pour faire émerger une situation dramatique à partir d’actions physiques.

 

Résultats attendus :

À l’issue de cette formation, les participants seront en mesure de :

  • Prendre conscience de l’impact des mouvements, des rythmes, des regards et des tensions sur l’écriture de scène;
  • Écouter un partenaire de jeu (humain ou marionnettique) et interagir avec ce dernier;
  • Nommer ce qui se passe lors d’une improvisation silencieuse : tensions, désirs, émotions, variations rythmiques…;
  • Transposer différentes expériences d’interprétation en tant qu’acteur dans une pratique marionnettique;
  • À l’issue d’une improvisation dirigée : savoir débusquer le conflit (ou la situation) et comprendre ce qui l’a fait naître.

 

LE FORMATEUR:

En 1973, c’est à l’âge de 21 ans qu’Igor Ovadis obtient son diplôme de comédien de l’Académie de Théâtre de Saint-Petersbourg  (à l’époque — L’Institut d’État de la Formation supérieure du Théâtre, de la Musique et de la Cinématographie de Leningrad). Il est par la suite accepté dans la troupe permanente du Théâtre d’État des Jeunes Spectateurs dirigé par son maître, Zinovy Korogodsky. Ce dernier — metteur en scène et pédagogue, qui dirigea pendant 4 ans sa classe à l’Académie — avait lui-même été l’élève de Maria Knebel, l’assistante de Stanislavski durant les dernières années de sa vie. C’est grâce à elle que l’on connaît l’aboutissement des recherches de Stanislavski.

En 1975, Korogodsky  lui propose d’enseigner avec lui. Durant la période où il enseigne, Ovadis fait également sa maîtrise. Parallèlement, il joue beaucoup au théâtre et devient le directeur artistique du Théâtre Cinquième étage, situé au cinquième étage de l’édifice du Théâtre d’État des Jeunes Spectateurs et créé pour permettre aux comédiens de la troupe de rester professionnellement aguerris.

En 1986, il déménage à Moscou où, pendant 4 ans, il joue comme comédien dramatique et met en scène quelques spectacles au Théâtre de Marionnette de Moscou, ainsi que dans d’autres théâtres de répertoire de la ville.

En 1990, il s’installe au Québec où, depuis 1992, il enseigne le jeu au Conservatoire d’Art dramatique de Montréal. Il a en outre enseigné dans plusieurs autres écoles de théâtre et a donné plusieurs formations sur demande.

Igor Ovadis mène également une carrière de metteur en scène. Il a monté plusieurs spectacles dans lesquels il intègre souvent des éléments marionnettiques (entre autres, trois adaptations de textes de Dostoïevski, Le Grand Show, avec des marionnettes géantes sur la glace et  …Et La Bête, d’après La Belle et La Bête).

Igor Ovadis a aussi joué au théâtre — Quat’sous, Rideau Vert, Duceppe, Denise Pelletier, Prospero, 2-ème Réalité, Segal Centre, etc. — au cinéma — Cosmos, Starbuck, Le Ttrip à Trois — et à la télévision — Ent’Cadieux, 10-07 — Affaire Kafka, Les Aventures Tumultueuses de Jack Carter, Minuit-le soir, MED, etc.

 

Formation multirégionale. Les participants de l’extérieur de la région où se tient la formation (plus de 50 km) peuvent obtenir le remboursement de leurs frais de transport et de séjour. Places limitées, renseignez-vous!

**Les candidats doivent d’abord remplir le formulaire afin de vérifier leur admissibilité avec l’AQM. L’inscription est ensuite confirmée à la réception du paiement. La politique de remboursement et d’annulation d’une inscription est disponible en ligne. Informations complémentaires : 514-522-1919, communications@aqm.ca

Les stages de formation continue de l’AQM sont rendus possibles grâce au soutien financier d’Emploi-Québec. Ces formations s’adressent aux artistes professionnels pratiquant au Québec. Les étudiants à temps plein et les non-résidents ne sont pas admissibles (critères établis par Emploi-Québec).

Formation Bestias: création de bêtes ambulantes dont les formateurs étaient Iker Vicente et Jacqueline Serafin

Bestias: Création de bêtes ambulantes

par |

Volet Régional*
Dates : Du 1er au 8 mars 2017
Durée : 36 heures sur 5 jours + répétitions + déambulation devant public à l’ouverture du Festival de Casteliers (voir horaire détaillé plus bas)
Coût : 180 $
Nombre de participants : 15
Lieu : Centre communautaire intergénérationnel (CCI) – 999 Avenue McEachran, Outremont
Formateurs: Iker Vicente et Jacqueline Serafîn

 

LA FORMATION : 

La formation est conçue comme un espace d’expérimentation et d’échange de connaissances d’origines diverses dans l’intention de construire et d’animer des marionnettes surdimensionnées comportant des traits caractéristiques d’animaux en mouvement.

Pour concevoir les marionnettes, les médiums et processus de création liés à la sculpture et au dessin seront utilisés. En s’appropriant des éléments de l’ingénierie mécanique et de nombreuses traditions de l’art de la marionnette, les participants seront amenés à s’inspirer de plusieurs types de manifestations mobiles comme des jouets mécaniques, des outils, des objets rituels, des masques, des machines, des mobiles, des installations et des sculptures cinétiques.

La conception et la fabrication de chaque marionnette seront réalisées par des équipes de 5 participants.

La manipulation des marionnettes fabriquées sera abordée à partir de techniques de jeu physique. Un accent particulier sera mis sur l’expressivité animale. Les principes de base du masque, du clown et du théâtre physique, tous clairement liés aux principes de manipulation de marionnettes en tant que tels seront mis à profit.

Las Bestias danzan un spectacle participatif créé par Iker Vicente et Jacqueline Serafin, met en scène des marionnettes géantes qui forment une meute. La représentation présente une suite d’actions/réactions qui sera provoquée en cascade par l’attaque du prédateur. Les animaux conçus par les participants lors de la formation coexisteront avec des loups et un vautour déjà fabriqués par la compagnie LA LIGA – Teatro elástico tout au long de la représentation qui ouvrira le Festival de Casteliers 2018, le 8 mars prochain. Tous les marionnettistes qui participeront à la formation prendront part à ce spectacle qui mettra aussi en scène plusieurs enfants de l’arrondissement d’Outremont.

Méthodologie

L’atelier de conception/fabrication/manipulation comporte deux axes:

  • Entreprendre la conception et la fabrication des marionnettes par une analyse minutieuse de la matière, par l’évaluation de sa capacité de transformation et d’articulation avec d’autres matériaux et objets.

Le matériau est considéré comme un partenaire actif qui suggère des options originales et pose des défis singuliers, en enrichissant toujours la proposition artistique.

  • Produire, transmettre et/ou combiner des mouvements organiques, mécaniques et aléatoires qui façonnent le caractère d’un personnage ou d’un artefact.

Ce travail d’ingénierie mécanique (science du mouvement, étude des mécanismes) amènera les participants à réviser la façon dont ils articuleront les parties de leur structure cinétique. Ce sera également le moment de trouver comment l’objet créé se lie au manipulateur, s’intègre dans l’espace qu’il habite et entre en relation avec le spectateur. Par ailleurs, cette phase permettra de prendre conscience des connaissances ou des traditions vers lesquelles l’interprète-manipulateur doit se tourner pour donner vie à la bête articulée.

Chronologie pour la construction de marionnettes:

  • Analyse des matériaux et des objets fournis par les participants.
  • Analyse dynamique de divers animaux, en choisissant parmi ceux qui volent, ceux qui marchent (reptiles et mammifères), ceux qui rampent et ceux qui nagent.
  • Examen des principes de base du levier et d’autres machines simples.
  • Étude de la logique de la meute et de l’organisation hiérarchique d’une bande.
  • Reconnaissance de la filiation du travail avec celui de certains artistes.

Ces analyses seront faites à partir d’observations et d’échanges verbaux. Elles seront notamment traduites et partagées par le dessin.

La structure de la marionnette sera composée des éléments suivants: squelette, éléments à intégrer dans l’assemblage (objets), articulations (joints), contrôles et supports (pour le marionnettiste) et éléments qui génèrent, des volumes, des couches et des textures.

Le stage se déroulera dans un mélange de français et d’anglais.

 

HORAIRE DÉTAILLÉ:

 

DU JEUDI 1ER AU LUNDI 5 MARS 2018: Formation de l’AQM avec tous les participants 

Jeudi au dimanche:
9 h 00 à 12 h 00: Formation
12 h 00 à 13 h 00: Dîner
13 h 00 à 17 h 15: Formation

Lundi:

9 h 00 à 12 h 00: Formation
12 h 00 à 13 h 00: Dîner
13 h 00 à 17 h 00: Formation

MARDI 6 ET MERCREDI 7 MARS 2018: Répétitions avec 3 des marionnettistes présents à la formation et qui manipuleront les marionnettes de loup d’Iker Vicente et de Jacqueline Serafin pendant la représentation du 8 mars 2018. Si cette portion de la formation vous intéresse, merci de l’indiquer lors de votre inscription.

Mardi:

9 h 30 à 12 h 30: Atelier pour enfants
12 h 30 à 14 h 00: Dîner
14 h 00 à 18 h 00: Répétition

Mercredi:

9 h 30 à 12 h 30: Atelier pour enfants
12 h 30 à 14 h 00: Dîner
14 h 00 à 16 h 00

MERCREDI 7 MARS 2018: Générale avec tous les participants du stage, les enfants et les musiciens du spectacle Las Bestias danzan

16 h 00 à 18 h 00

JEUDI 8 MARS 2018: Présentation du spectacle Las Bestias danzan avec tous les participants à la formation, ouverture du Festival de Casteliers

15 h 00 à 17 h 30

 

OBJECTIFS : 

Objectif général :

Permettre aux marionnettistes d’acquérir les connaissances et les compétences pour concevoir et fabriquer des marionnettes ambulantes à partir d’éléments relatifs à l’ingénierie mécanique et à diverses manifestations mobiles.

Objectifs secondaires :

  • Analyse et transposition: apprendre à reconnaître les caractéristiques de la matière et celles du mouvement mécanique, puis à les mettre en phase avec la démarche et le mouvement d’êtres vivants (en l’occurrence, des animaux sauvages)
  • Articuler des mouvements complexes en travaillant sur la structure mécanique et sur l’esthétique d’une marionnette.
  • Intégrer des techniques de jeu physique et de manipulation d’objets surdimensionnés.
  • Donner une occasion aux marionnettistes d’apprendre une façon de structurer leur processus de création lorsqu’il s’agit d’intégrer des éléments techniques poussés.
  • Accroître la polyvalence des marionnettistes afin qu’ils puissent transposer la technique de création proposée dans le cadre de projets personnels.

 

LES FORMATEURS :

La compagnie mexicaine LA LIGA — Teatro elástico, un collectif qui explore les relations élastiques entre le théâtre et d’autres disciplines, a été fondée en 2012 par Iker Vicente et Jacqueline Serafín. Trois installations qui ont tourné au Mexique et à l’international ont été réalisées par la compagnie. Las Bestias Danzan, ou L’invitation secrète de la vie sauvage est le projet le plus récent de LA LIGA – Teatro elástico. Le spectacle a voyagé dans différents festivals internationaux.

Iker Vicente :

Artiste visuel, marionnettiste, inventeur, illustrateur de contes, Iker Vicente a étudié en Arts plastiques à l’École nationale de peinture, sculpture et gravure La Esmeralda, à Mexico. Sa recherche artistique est orientée par ses champs d’intérêt pour le mouvement, les technologies rustiques et l’humour dans le quotidien. Il fonde a priori son travail sur le dessin. Il invente des installations mobiles activées par les spectateurs d’un côté et les marionnettes et artefacts théâtraux de l’autre. Il aime croiser ses mécanismes ingénieux avec des références à la culture populaire.

Son travail a été présenté au Mexique, au Canada, en Colombie, en Espagne, en France et en République Tchèque, tant dans les musées et les galeries que lors d’interventions dans des lieux publics. Son œuvre fait partie de collections de musées comme le Centre International des marionnettes de Tolosa (Espagne), le Musée national des marionnettes de Huamantla (Mexique) et le Musée des arts de Sonora (Mexique).

Jacqueline Serafín :

Jacqueline Serafín a fait des études en interprétation théâtrale à l’École nationale des arts du théâtre (ENAT) de l’Institut National des Beaux-Arts (INBA). Elle a également poursuivi son perfectionnement avec Ludwig Margules (homme de théâtre mexicain), à l’École de Mime Omnibus, à Montréal, et au Diplomado de Teatro del Cuerpo (Mexique), entre autres espaces de formation. Elle est actrice et metteure en scène. Jacqueline a  adapté des œuvres dont À la dérive, Joc, basé sur les aventures de Huckleberry Finn, de Mark Twain, et Le tiroir, inspiré de contes classiques. En tant qu’actrice, elle a participé à plusieurs spectacles de théâtre et de danse depuis 1999, et ce, avec différents metteurs en scène et compagnies. Elle est aussi professeure de théâtre, d’expression corporelle et elle fait la promotion de la lecture. Son travail a été présenté au Mexique et dans d’autres pays comme l’Espagne, les États-Unis, la Pologne, l’Italie et le Chili. Jacqueline s’exprime très bien en français.

 

**Les candidats doivent d’abord remplir le formulaire afin de vérifier leur admissibilité avec l’AQM. L’inscription est ensuite confirmée à réception du paiement. La politique de remboursement et d’annulation d’une inscription est disponible en ligne. Informations complémentaires : 514-522-1919, communications@aqm.ca

Les stages de formation continue de l’AQM sont rendus possibles grâce au soutien financier d’Emploi-Québec. Ces formations s’adressent aux artistes professionnels pratiquant au Québec. Les étudiants à temps plein et les non-résidents ne sont pas admissibles (critères établis par Emploi-Québec).

Formation nommée Les fondamentaux du jeu masqué donnée par le formateur Hugo Bélanger

Les fondamentaux du jeu masqué – outils de jeu pour marionnettistes

par |

Volet multiégional*
Dates : du 4 au 7 décembre 2017
Durée : 24 heures, 4 jours
Coût : 138 $
Nombre de participants : 12
Lieu : La Cenne
Formateur: Hugo Bélanger

 

Les objectifs:

Objectif général :

Permettre aux marionnettistes de découvrir des techniques de jeu transposables dans leurs activités professionnelles.

Objectifs secondaires :

  • Fournir des techniques de jeu efficaces et concrètes;
  • Outiller les marionnettistes afin qu’ils puissent découvrir des ancrages intérieurs pour développer un personnage dramatique vrai et convaincant;
  • Permettre aux marionnettistes de transposer leurs apprentissages du jeu masqué à la manipulation de marionnettes ;
  • Favoriser la polyvalence des marionnettistes afin d’accroitre leur employabilité.

 

 La formation : 

Cette formation permettra un voyage à travers l’art du masque et ses fondamentaux. Les participants toucheront à différents types de masques : masque neutre, masque larvaire, masque d’objet et masque homo erectus.

Ce stage portera ensuite sur le masque comme créateur de personnages.  La précision du corps et la recherche d’un jeu vrai où le corps est pleinement habité à travers une « naissance de masque » incitera le participant à plonger au cœur du jeu masqué et de sa grande humanité.

 

Bloc 1 : Le corps et l’espace

Segmentation du corps, travail sur l’écoute, le chœur, l’équilibre de plateau. Le corps comme outil de précision et de création.

Bloc 2 : Les masques d’éveil : Le masque neutre

Exploration du masque neutre. Travail sur la précision et la force d’évocation. Dessiner le corps dans l’espace.

Bloc 3 : Les masques d’éveil : Homo erectus

Le masque Homo erectus plonge celui qui le porte dans un monde près de l’enfance où tout est à découvrir. Recherche d’un jeu du temps présent et de la vérité.

Bloc 4 : Le masque larvaire et le masque d’objet

Voyage au cœur du masque organique et fantastique, les masques larvaires et les masques d’objet décloisonnent le corps et le quotidien pour plonger l’interprète dans un monde où tout est possible, un monde à réinventer. Poésie et étrangeté au menu.

Bloc 5 : Cordes et masques imposés

Que ce soit dans un exercice où le corps du participant choisira son masque ou dans celui où le masque invitera le participant à se transformer pour lui, ce bloc explorera différentes méthodes pour amorcer un travail de création de personnages, masqués ou non.

Blocs 6 : Naissances de masque

Exercice fascinant où chaque participant se retrouve complètement transformé par un masque. Une véritable rencontre avec le personnage, avec sa vérité, son potentiel tragique et comique. Le masque comme révélateur d’humanité.

Bloc 7: Rencontre du masque et de la marionnette

Le stage se terminera par une rencontre entre deux êtres pas si lointains : le masque et la marionnette. Des personnages issus de deux mondes similaires seront appelés à se découvrir et à partager leurs sensibilités communes.

 

Le formateur :

Metteur en scène, auteur, adaptateur, pédagogue et directeur artistique de Tout à Trac depuis 1998, Hugo Bélanger explore l’imaginaire au théâtre grâce à un travail sur le jeu masqué, le conte et la marionnette. Il a créé plusieurs spectacles dans lesquelles des personnages marionnettiques sont le plus souvent présents. L’Oiseau vert, commedia dell’arte…, MÜNCHHAUSEN, les machineries de l’imaginaire et La princesse Turandot sont trois spectacles récipiendaires de nombreux prix dont un Masque en 2006. Alice au pays des merveilles et Pinocchio, deux spectacles de la compagnie destinés au jeune public, sont présentement en tournée à travers le Canada, les États-Unis, l’Asie et le Moyen-Orient.

Hugo Bélanger a enseigné dans plusieurs écoles professionnelles, dont l’École nationale de théâtre du Canada, l’École de théâtre du CÉGEP de Saint-Hyacinthe, les Conservatoires d’art dramatique de Montréal et de Québec et l’École nationale de cirque. Il donne également des formations de jeu masqué destinées aux acteurs et circassiens professionnels sous la gouverne de Tout à Trac ou d’autres organismes comme le regroupement national des arts du cirque En Piste, L’École de cirque de Québec, Le Théâtre Denise-Pelletier, Le Théâtre de L’Opsis, Les Muses et le Tennessee Performing Arts Center de Nashville.

À la demande du Cirque du Soleil, il fait la mise en scène du spectacle d’ouverture du Pavillon du Canada lors de l’Exposition universelle de Shanghai, en 2010. En 2012, il a fait, pour l’Orchestre Symphonique de Montréal, la mise en scène de Beethoven habite à l’étage, un spectacle musical présenté à la Maison Symphonique. En 2014, il fait ses débuts à l’Opéra de Montréal avec la mise en scène de Hansel et Gretel ainsi qu’au Théâtre Jean-Duceppe où il monte la pièce Peter and Alice. Toujours chez Duceppe, il fait la mise en scène d’Harold et Maude en 2017.

Le dernier spectacle de sa compagnie, Le Tour du monde en 80 jours, a été créé sur la scène du Théâtre du Nouveau Monde en 2015. Le spectacle a été récipiendaire de 3 prix Gascon-Roux dont celui de la meilleure mise en scène.

 

Formation multirégionale intensive de 4 jours. Les participants de l’extérieur de la région où se tient la formation (plus de 50 km) peuvent obtenir le remboursement de leurs frais de transport et de séjour. Places limitées, renseignez-vous!

**Les candidats doivent d’abord remplir le formulaire afin de vérifier leur admissibilité avec l’AQM. L’inscription est ensuite confirmée à réception du paiement. La politique de remboursement et d’annulation d’une inscription est disponible en ligne. Informations complémentaires : 514-522-1919, communications@aqm.ca

Les stages de formation continue de l’AQM sont rendus possibles grâce au soutien financier d’Emploi-Québec. Ces formations s’adressent aux artistes professionnels pratiquant au Québec. Les étudiants à temps plein et les non-résidents ne sont pas admissibles (critères établis par Emploi-Québec)

Formation nommée Explorations d’approches scéniques à partir d’objets – et de leurs histoires cachées offerte par l'AQM et donnée par le formateur Ariel Doron

Explorations d’approches scéniques à partir d’objets – et de leurs histoires cachées

par |

Volet Régional*
Dates : 30, 31 octobre et 1er novembre 2017
Durée : 18 heures, 3 jours
Coût : 108 $
Nombre de participants : 12
Lieu : Théâtre Aux Écuries
Formateur: Ariel Doron
Langue: Anglais et français

 

LA FORMATION :

Dès la fin octobre, Ariel Doron débarquera à Montréal en provenance d’Irsraël pour dévoiler pour la première fois au Québec son spectacle Plastic Heroes. Programmée par Casteliers, du 2 au 4 novembre prochain au Théâtre Aux Écuries, la série de représentations sera précédée d’une formation sur la création en théâtre d’objet : Exploration d’approches scéniques à partir d’objets – et de leurs histoires cachées.

Les participants rechercheront d’abord le sens caché, l’histoire propre à chaque objet pour dégager leur but existentiel dans le monde. Ariel se servira ensuite d’exercices issus de sa pratique personnelle pour susciter la découverte des différentes possibilités expressives de l’objet et de sa relation au monde (autres objets, personnage humain…). Tout particulièrement, il amènera les participants à observer et à expérimenter différentes façons d’orienter le regard du public. Les participants seront alors conduits à expérimenter différentes mécaniques pour « contrôler » ou « libérer » ce regard. Ils exploreront cet aspect pour développer de nouvelles façons d’emmener les spectateurs à canaliser leur attention sur des éléments significatifs et choisis d’une création.

Tout au long de la formation, les participants puiseront à même les résultats obtenus à la suite des explorations dirigées par Ariel Doron pour expérimenter de façon plus pointue les effets de leur manipulation en relevant différents défis créatifs.

Les résultats préliminaires issus des explorations serviront de tremplin à des discussions qui permettront de dégager différentes avenues possibles à chacune des propositions scéniques. Éventuellement, les participants pourront dégager une proposition de création personnelle susceptible d’être reprise et développée.

 

OBJECTIFS TECHNIQUES :

  • Trouver l’histoire cachée d’un objet;
  • Reconnaître et utiliser les caractéristiques des objets;
  • Trouver des schèmes relationnels entre deux objets spécifiques;
  • Découvrir les relations possibles entre l’interprète et l’objet;
  • Jouer avec la direction du regard du public, ainsi qu’avec le « contrôle » et la « liberté » donnés au spectateur;
  • Développer des embryons de création à partir d’expérimentations.

LE FORMATEUR:

Dès son enfance, Ariel s’est pris d’affection pour la marionnette. Aujourd’hui, il joue et dirige ses propres spectacles de marionnettes dans le monde entier. Il travaille également pour la télévision et le cinéma (notamment, il manipule le personnage de Elmo dans Sesame Street, Israël).

Dans ses spectacles en solo, il invite le public à se pencher sur d’importants enjeux politiques et sociaux au travers de l’humour noir et de jeux ludiques. Dans Plastic Heroes, il explore notre soif et notre passion pour la violence et la guerre à l’aide de jouets d’enfants. Dans Pinhas, il utilise une ancienne marionnette traditionnelle – Pulcinella — et la place au coeur de la société israélienne. Enfin, Ariel a créé Besuchszeit Vorbei, pour TJG Théâtre à Dresde, spectacle dans lequel le public est invité à participer à une exécution massive de marionnettes.

Ariel a étudié le cinéma à l’Université de Tel-Aviv et pris des cours de marionnettes à l’École de théâtre visuel de Jérusalem. Il a également suivi divers ateliers en Israël et en France (Institut International de la Marionnette, à Charleville-Mezières). Curieux de tout, il a enrichi ses formations à l’aide de lecture, d’observations personnelles et d’expériences pratiques en tout genre.

Ses spectacles ayant déjà tourné dans plus de 20 pays, Ariel est régulièrement invité à présenter, diriger et donner des classes de maître dans des dizaines de festivals de théâtres à travers le monde.

 

**Les candidats doivent d’abord remplir le formulaire afin de vérifier leur admissibilité avec l’AQM. L’inscription est ensuite confirmée à réception du paiement. La politique de remboursement et d’annulation d’une inscription est disponible en ligne. Informations complémentaires : 514-522-1919, communications@aqm.ca

Les stages de formation continue de l’AQM sont rendus possibles grâce au soutien financier d’Emploi-Québec. Ces formations s’adressent aux artistes professionnels pratiquant au Québec. Les étudiants à temps plein et les non-résidents ne sont pas admissibles (critères établis par Emploi-Québec).

FORMATION : Processus créatif

par |

 

Magali Chouinard vous propose d’entrer dans les méandres du processus créateur à la source de toute création, au-delà des modes d’expression artistique. La formation se déroulera à partir d’une série d’ateliers théorico-pratiques au cours desquels les participants seront amenés à identifier et à préciser les fondements et la singularité de leur langage personnel de création.

Ce stage a pour but de favoriser chez les participants une meilleure compréhension des spécificités de leur démarche artistique afin de mieux orienter d’éventuelles recherches de financement ou de diffusion qui leur permettront de rencontrer leur public.

 

FORMATION EN QUATRE TEMPS

Présentation – par la formatrice – de parcours de création d’artistes issus de diverses formes d’expression en les contextualisant dans leur époque et culture, leur champ de création et leur identité personnelle. En identifiant ainsi les influences qui ont défini le travail de ces artistes, les participants seront amenés par la suite à identifier les lignes de force qui impulsent leur propre désir de création.

Exploration  – par les participants – des langages de création dans le cadre d’une série d’ateliers (couleurs, collage, écriture et mouvement) qui s’orienteront vers une réflexion permettant de clarifier et d’articuler le vocabulaire qui définit leur démarche artistique.

Rédaction – par les participants – d’un texte de présentation de leur démarche artistique et d’un projet de création. La formatrice offrira son support individuellement pour développer avec les participants les outils d’écriture qui permettent de communiquer clairement et succinctement.

Confection en techniques mixtes – par les participants – d’une maquette 2D représentant leur univers de création.

En conclusion, les participants présenteront au groupe leur démarche artistique ainsi que leur maquette et les échanges subséquents permettront à chacun de percevoir comment sa démarche est comprise.

Le stage se déroulera en français, à Montréal.

 

Magali Chouinard est diplômée en arts plastiques (gravure et sculpture), en enseignement des arts plastiques et en création littéraire. Outre sa solide expérience en pédagogie des arts et du français (enseignement au secondaire, animation d’ateliers, formations pédagogiques, conférences), elle poursuit depuis 30 ans sa recherche artistique à travers différents modes d’expression et autour de thèmes qui lui sont chers : le corps féminin, la présence et le mouvement. Depuis plus de 8 ans, elle privilégie les arts de la marionnette. Notamment, son installation marionnettique Pleine lune et sa performance silencieuse La Femme blanche ont été accueillies dans de nombreux festivals à travers le monde. Sa nouvelle création pour la scène Âme Nomade sera diffusée dès l’été 2017.

Durée : 30 heures sur 5 jours, du 22 au 26 mai 2017, de 9 h à 16 h (sauf le mardi, de 10 h à 17 h)
Lieu : Espace culturel La Cenne, ateliers perchés, 7755 boulevard Saint-Laurent, suite 300, Montréal
Coût : 176 $

 

**Les candidats doivent d’abord remplir le formulaire afin de vérifier leur admissibilité avec l’AQM. L’inscription est ensuite confirmée à réception du paiement. La politique de remboursement et d’annulation d’une inscription est disponible en ligne. Informations complémentaires : 514-522-1919, communications.aqm@gmail.ca

Les stages de formation continue de l’AQM sont rendus possibles grâce au soutien financier d’Emploi-Québec. Ces formations s’adressent aux artistes professionnels pratiquant au Québec. Les étudiants à temps plein et les non-résidents ne sont pas admissibles (critères établis par Emploi-Québec).

 

 

POUR TOUS: Éclairage autonome et autoportant pour la marionnette

par |

Formateur: Nancy Longchamp
Date et heure: 22 Février, 2017 – 09:00 – 24 Février, 2017 – 16:00
Lieu: La Cenne, 7755, boul St-Laurent, 3e étage
Langue de formation: Français

Dates : du 22 au 24 févrler 2017, de 9h à 16h. (18 heures)
Coût : 150$ (taxes et frais d’inscription de 25$ non-remboursables inclus)

Nombre de participants: 8

Volet multirégional*

Objectif :

– Acquérir des connaissances électriques de base en courant continu et alternatif afin d’intégrer des éclairages autonomes et autoportant, adaptés aux spectacles de marionnettes

 

Contenu du cours :

– Survol des notions électriques liées aux différents types d’éclairage de scène pour le théâtre de marionnettes ;

– Introduction aux différents types de courants ;

– Lecture et préparation de schéma électrique en lien avec la fabrication d’un système d’éclairage ;

– Fabrication d’un système d’éclairage autoportant comportant une petite console à un circuit en courant alternatif ;

– Fabrication d’un système d’éclairage DEL à l’intérieur d’un élément de décor ou d’une marionnette en courant continu ;

 

Résultat attendus :

– Développer des aptitudes afin de réaliser soit même des objets lumineux ainsi que de petits systèmes d’éclairages autoportant et autonome.

 

Formatrice:

Nancy Longchamp travaille dans le domaine des arts de la scène depuis 25 ans. Elle a entre autres signé les éclairages de nombreux spectacles de Kobol marionnettes, du Théâtre Sans Fil, du Théâtre des Petites Âmes et du Théâtre des Deux mains, pour ne nommer que ceux-là . Elle a également conçu les éclairages de trois productions du Théâtre des Deux Mondes dont Leitmotiv pour lequel elle a été mise en nomination pour meilleure conception. De 1996 à 2002, elle a été directrice technique au Cégep de Maisonneuve. Durant cette période, elle a enseigné l’art de la lumière aux étudiants.

Formation multirégionale intensive de 3 jours. Les participants de l’extérieur de la région où se tient la formation (plus de 50 km) peuvent obtenir le remboursement de leurs frais de transport et de séjour. Places limitées, renseignez-vous!

**Les candidats doivent d’abord remplir le formulaire afin de vérifier leur admissibilité avec l’AQM. L’inscription est ensuite confirmée sur réception du paiement. La politique de remboursement et d’annulation d’une inscription est disponible en ligne : https://www.aqm.ca/formations/. Information complémentaire : 514-522-1919, communications.aqm@gmail.ca

Les stages de formation continue de l’AQM sont rendus possibles grâce au soutien financier d’Emploi-Québec. Ces formations s’adressent aux artistes professionnels pratiquant au Québec. Les étudiants à temps plein et les non-résidents ne sont pas admissibles (critères établis par Emploi-Québec).

bloggif_5812a731223f8.jpg

Patine et perruque pour marionnette

par |

Formateur: Claude Rodrigue
Date et heure: 23 Janvier, 2017 – 10:00 – 28 Janvier, 2017 – 17:00
Lieu: 5445, rue de Gaspé, local 601 (6e étage), Montréal
Langue de formation: Français
Coût : 208,00$ (taxes et frais d’inscription de 25$ non-remboursables inclus)

Volet multirégional

Pour 10 PARTICIPANTS

Description:

Dans cette formation, les participants réaliseront d’abord une série de têtes de marionnette identiques par le biais du moulage. Avec ces têtes, ils apprendront à donner une certaine «intention de personnalité ou de personnage» par le dessin des pommettes, l’expression faciale, la forme du visage, etc. Ils expérimenteront ensuite les techniques de patine pour créer divers effets de peau et de textures, le positionnement du regard, le soulignement des traits par un maquillage et l’application de vernis. Ils apprendront également des techniques pour la fabrication de perruques avec diverses matières. À la fin de la formation, les participants présenteront leurs réalisations dans un éclairage scénique ou tous pourront apprécier l’effet et les rendus des différentes techniques apprises.

LA FORMATRICE

C’est lors de ses études en théâtre à l’Université de Paris VIII que Claude Rodrigue découvre sa passion à travers le masque. Elle poursuivra sa formation en France en sculpture et moulage auprès de Jean-Pierre Maury, pendant 4 ans. De retour au Québec, elle travaillera pour le cirque, l’opéra, le cinéma et le théâtre. Ses affinités avec la marionnette l’amèneront à signer plusieurs créations avec différentes compagnies dont Le Théâtre Motus et Luna Morena au Mexique. Dans son atelier, elle accueille parfois quelques artistes qui viennent solliciter sa grande expérience et sa sensibilité lors d’ateliers de sculpture, moulage et fabrication de marionnettes. Elle a également dirigé plusieurs fois des formations au Mexique.

* Formation multirégionale intensive d’une semaine. Les participants de l’extérieur de la région où se tient la formation (plus de 50 km) peuvent obtenir le remboursement de leurs frais de transport et de séjour. Places limitées, renseignez-vous!

**Inscription confirmée sur réception du paiement. La politique de remboursement et d’annulation d’une inscription est disponible en ligne : https://www.aqm.ca/fr/formation

Les stages de formation continue de l’AQM sont rendus possibles grâce au soutien financier d’Emploi-Québec. Ces formations s’adressent aux artistes professionnels pratiquant au Québec. Les étudiants à temps plein et les non-résidents ne sont pas admissibles (critères établis par Emploi-Québec).

X