Formations 2019-2020

Dates et horaire: Samedi 7 et dimanche 8 décembre 2019, 10h à 17h
Durée : 12 heures
Coût : 60 $
Nombre de participants : 12
Lieu : Salon des métiers d’arts du Québec
Formatrice: Noémi Bélanger

Noémi Bélanger enseignera lors des deux journées de formation la technique du feutrage à l’aiguille afin de fabriquer une tête de marionnette à gaine. Cette méthode de fabrication révélera un art méconnu permettant la conception de marionnettes en laine.

Tout au long de la formation, l’enseignement de Noémi Bélanger se fera par explications, démonstration et par accompagnement individuel pendant les heures de cours qui se dérouleront comme suit:

  • Jour 1: Noémi présentera l’outillage ainsi que le matériau et ses spécificités utilisé dans la technique de feutrage à l’aiguille. Les participants débuteront la conception de la tête par le biais d’esquisses, d’images de références ou de réflexions pour entamer la fabrication. Par la suite, ils commenceront la formation de la tête en gardant un espace creux à la base pour que puisse s’insérer un doigt lors de la manipulation. Par la suite, les stagiaires prépareront les yeux et les ajouteront à la tête de marionnette. La dernière étape de la journée sera de débuter le sculptage des traits.
  • Jour 2: Les participants débuteront la deuxième journée de stage en précisant les traits de la tête entamée la veille. Ce sera aussi l’occasion d’ajouter des cheveux s’il y a lieu et de former un cou souple à la marionnette. Les stagiaires qui auront terminé leur tête auront la possibilité de commencer les mains si le temps le permet. La formation se terminera par un retour et par la présentation des œuvres crées.

Objectif général :

Explorer les différentes étapes de la conceptualisation et de la fabrication d’une tête de marionnette à gaine par la technique du feutrage à l’aiguille.

Résultats attendus :

À l’issue de cette formation, les participants seront en mesure de :
1. Utiliser la technique du feutrage à l’aiguille dans la fabrication d’une tête et de mains de marionnette à gaine ;
2. Analyser les différentes étapes du feutrage à l’aiguille ;
3. Ajouter des yeux, des cheveux et sculpter les traits de la tête d’une marionnette à gaine en feutrage à l’aiguille ;
4. Former un cou souple pour une marionnette à gaine par feutrage à l’aiguille.

La formatrice: Noémi Bélanger

Issue des arts textiles, Noémi Bélanger détient un DESS en théâtre de marionnettes contemporain de l’UQAM, où elle s’est spécialisée dans la création de marionnettes utilisant la technique du feutrage à l’aiguille. Ayant recours à des métaphores visuelles pour créer des univers parallèles, elle privilégie une dramaturgie basée sur l’image. En 2018, elle fonde sa compagnie L’os de bois, Théâtre de marionnettes et reçoit une bourse de développement du CALQ et de la ville de Laval, en collaboration avec le Conseil Régional de la Culture de Laval. Destinés tant au jeune public qu’aux adultes, ses spectacles se font l’écho de sa réflexion sur la condition humaine.

Dès 2008, Noémi Bélanger s’éprend de l’art du feutrage, un matériau unique qui permet de créer des objets textiles en trois dimensions. Elle s’investit dans la sculpture de personnages en feutrage à l’aiguille qui se complexifient au fil du temps jusqu’à composer de véritables saynètes. Quelques années plus tard, elle apprivoise un nouveau matériau, le bois, qui offre la possibilité d’ajouter une structure interne permettant les articulations et le mouvement. C’est l’élément déclencheur qui donne vie à ses personnages, confirme le passage de la sculpture à la marionnette et inspire le nom de sa compagnie de théâtre de marionnettes : L’os de bois.

L’univers de Noémi Bélanger se caractérise par sa volonté de raconter des histoires dans lesquelles l’aspect visuel prend une part active à la narration. Son savoir-faire technique associé à sa sensibilité artistique et scénique lui permettent ainsi d’exploiter avec habileté les possibilités uniques qu’offre le théâtre de marionnettes. Dans sa compagnie L’os de bois, elle chapeaute la conception et la confection de ses personnages, mais aussi la manipulation et le récit. Dans des spectacles sans paroles, l’histoire se transmet donc uniquement grâce à la qualité du jeu et à l’attention minutieuse portée à chaque détail des marionnettes et de leurs accessoires.

Scribouillis, le premier spectacle de Noémi Bélanger, a vu le jour en 2017 au cours de ses études à l’UQAM. Il raconte l’histoire de Mimi, une petite fille enjouée et pleine d’idées qui, par le pouvoir de son imagination, donne vie à ses dessins. Mais la coquine peut également effacer ce qu’elle a créé! Cette première création rend hommage à la créativité débordante des enfants. Elle a déjà été jouée dans plusieurs festivals au Québec et à l’étranger. Soutenue par le Conseil des arts et lettres du Québec et la Ville de Laval en collaboration avec le Conseil régional de la culture de Laval, Noémi Bélanger élabore en 2019 un tout nouveau spectacle. Flore met en scène trois générations d’une même famille qui s’apprêtent à vivre un grand déménagement. Traitant de la potentielle difficulté à quitter un territoire et être privé de ses racines.

© Danaë Ménard-Bélanger

Remplir le formulaire d'inscription
Formations AQM 2019-2020
Les candidats doivent d’abord remplir un formulaire d’inscription et l’AQM confirmera ensuite l’admissibilité des participants. L’inscription est ensuite confirmée à réception du paiement. La politique de remboursement et d’annulation d’une inscription ainsi que les critères d’admissibilité sont disponibles en ligne.
Les stages de formation continue de l’AQM sont rendus possibles grâce au soutien financier d’Emploi-Québec. Ces formations s’adressent aux artistes professionnels pratiquant au Québec.
Informations complémentaires : 514-270-2717, poste 3, communications@aqm.ca