Il aura suffi d’une étoile tombée du ciel… Pour faire du spectacle Le Porteur un vrai petit miracle. Depuis maintenant 20 ans, Pretzel, ce drôle d’asticot à la drôle de bouille parcourt les routes et les airs du monde entier. Créé en 1997 par Richard Lacroix, André Laliberté et Richard Morin, Le Porteur / The Star Keeper a visité plus de dix pays incluant, bien sûr, le Québec et le Canada… Au total, plus de sept cents représentations ! Et quelques prix : le prestigieux Chalmers Canadian Play Award, Theatre for Young Audiences en 2001, une Citation of excellence in the Art of Puppetry décernée par UNIMA-USA en 2005 et trois Masques remis en 1999 par l’Académie québécoise du théâtre : production jeunes publics, conception de décor et contribution spéciale pour la conception de marionnettes.

Théâtre d’images, d’ombres et de lumières, le monde de Pretzel est peuplé de personnages rigolos, étonnants, attachants : une araignée qui fait des claquettes dans le ventre d’un homme-théâtre, une sirène qui fait sa coquette au bal des poissons, une famille d’hippocampes en pique-nique, un bébé capricieux, une très, très vieille dame digne…

Théâtre universel, sans paroles et sans frontières, Le Porteur baigne dans l’univers magique des rêves d’enfants. Marionnettes, musique, scénographie, effets spéciaux inventent un langage délicat et poétique pour raconter la quête initiatique de Pretzel et sa belle étoile. Car André Laliberté manipule l’illusion comme d’autres le verbe, et l’alchimie créée entre les marionnettes et la subtile technicité force l’admiration.

Une production du Théâtre de l’Œil créée en 1997 au Centre national des Arts à Ottawa.

http://www.theatredeloeil.qc.ca

À PARTIR DE 5 ANS

Jauge :
325 scolaire
350 familiale

Scénario: Richard Lacroix, André Laliberté, Richard Morin

Mise en scène: André Laliberté

Marionnettes: Richard Morin

Décor et accessoires: Richard Lacroix

Musique: Libert Subirana

Éclairages: Luc Désilets

Conseiller en mouvement: Sylvain Émard

Distribution: Jean Cummings, Stéphane Heine, Myriame Larose, Graham Soul

Crédits photos : Léon Gniwesch

X